ADVANCED SEARCH +

Aegeus Society For Aegean Prehistory

ARTICLES | 2010

15 December 2011

Les cultes du Ptoion dans les tablettes en lineaire B de Thèbes

Anna Sacconi Annuario della Scuola Archeologica Italiana di Atene LXXXVII (2010): 209-214.

Abstract (from the Introduction in French)

L’ École Française d’ Athènes a fouillé deux sanctuaires du Ier millenaire sur le Ptoion : le sanctuaire du héros Ptoios situé sur la butte de la colline de Kastraki pres de Karditza, à quelque 2 km de la ville d’Akraiphia, fouillé par P. Guillon. et le sanctuaire d’Apollon Ptoios au lieu dit Perdikovrysi (nom qui en grec moderne signifie ‘source des perdrix’), à 1500 m de distance de l’héroon, fouillé par M. Holleaux.

Les decouvertes archeologiques du Ptoion nous montrent avec beaucoup de netteté l’existence au VIe et au Ve siècle av. J.-C. de deux cultes et de deux sanctuaires séparés, l’un consacré au héros Ptoios et l’autre au dieu Apollon, l’un à Kastraki et l’autre à Perdikovrysi. À Kastraki toutes les offrandes dont la destination nous est connue sont consacrées au heros Ptoios; à Perdikovrysi elles le sont à Apollon.

On peut tenir le culte du heros Ptoios, limité à la région d’Akraiphia, qui ne paraît jamais avoir dépassé les confins de la Béotie, pour un culte local. Les traditions s’accordent bien à faire du héros Ptoios un héros béotien et plus proprement un héros de la Béotie du nord-ouest que les diverses versions de la généalogie rattachent à Athamas, c’est-a-dire au souvenir de l’époque prehéllénique.

Comments

Παρακαλούμε τα σχόλιά σας να είναι στα Ελληνικά (πάντα με ελληνικούς χαρακτήρες) ή στα Αγγλικά. Αποφύγετε τα κεφαλαία γράμματα. Ο Αιγεύς διατηρεί το δικαίωμα να διαγράφει εκτός θέματος, προσβλητικά, ανώνυμα σχόλια ή κείμενα σε greeklish.